Le caramel au beurre salé pas à pas

dsc_0358

     Le caramel au beurre salé, un péché mignon! A déguster à la petite cuillère, avec des fruits, une glace ou un bon crumble…. que de possibilités.

     Au premier abord difficile à réaliser, c’est en réalité d’une simplicité absolue une fois que l’on manie la technique du caramel (je mets maintenant moins de 20 minutes pour le préparer).

     J’apprécie particulièrement la technique du caramel à sec trouvant la technique classique, avec de l’eau, trop contraignante (le caramel qui recristallise … une plaie!). De plus, le sirop de glucose vous permet aussi d’empêcher le sucre de cristalliser (une révélation!). Vous pouvez aussi le remplacer par du miel ou du sirop d’agave.

Recette et ingrédients:

Pour ¾ de pot à confiture

200g de sucre

25g de beurre salé en morceaux

125g de crème liquide entière

1 cuillère à soupe de sirop de glucose (optionnel)

(Pour les gourmand(e)s qui veulent un pot entier, les proportions sont approximativement: 250g de sucre, 30g de beurre et 155g de crème)

Résumé de la recette:  faire un caramel à sec, en même temps faire chauffer la crème au micro-onde, une fois la caramel obtenu ajouter la crème puis le beurre.

En détail:

-> Préparer le caramel à sec:

 

Mettre le sucre et le sirop de glucose dans une grande casserole (sans ajouter d’eau).

Faire chauffer à feu moyen et attendre que le caramel se forme. Si vous avez une plaque à induction, le caramel se formera au centre; si c’est une plaque électrique ou du gaz, il commencera à se former en périphérie.

Mélanger petit à petit le caramel former avec le sucre en poudre à coté.  (Pour mieux comprendre, je vous conseille cette vidéo).

Pendant ce temps, faire réchauffer la crème liquide 30s au micro-onde.

-> Une fois le caramel formé, ajouter la crème liquide en plusieurs fois tout en mélangeant énergiquement.

-> Ajouter les cubes de beurre au mélange tout en retirant le caramel du feu.

 

Et voilà rien de plus simple! il ne vous reste plus qu’à le mettre en pot ou le déguster juste après.

Et vous, avec quoi préférez vous le déguster?

dsc_0354

 

Cookies à la carotte et au quinoa, pas si étrange que ça!

dsc_0580

De la patisserie avec du quinoa, oui vous ne rêvez pas, c’est bien possible! Je vous rassure, je n’y croyais pas trop moi non plus en lisant la recette de LoveandLemons. Mais le résultat final est bluffant.

Si vous aimez le carrot cake, cette recette est faite pour vous! On peut très bien les préparer pour le goûter ou le petit déjeuner.

J’ai adapté un peu la recette:  du beurre à la place de l’huile de coco (je ne comprends vraiment pas cette mode de l’huile de coco. Soit disant plus saine, elle contient néanmoins 90% d’acides gras saturés -ce gras tant montré du doigts- contre 60% pour le beurre…).  Vous pouvez y ajouter des pépites de chocolat, des noix, des copeaux de noix de coco etc.

dsc_0572

Recette et ingrédients:

In English at the end

Inspirée de la recette de Love and Lemons

Pour une vingtaine de cookies, T° 180°C, 1 cup = 25cl

1 cup de farine de flocons d’avoine (soit 1 cup ¼ de flocons d’avoine mixés finement)

1 cup de flocons d’avoine entiers

½ c.à.c de levure chimique

½ c.à.c de bicarbonate de soude

1 c.à.c de cannelle

1 pincée de sel

1 cup de carottes finement rapées

1 cup de noisettes grossièrement concassée et torréfiées (pour cela, les faire griller quelques minutes à la poile sans matière grasse)

½ cup de cranberries séchées

½ cup de raisins secs

½ cup de beurre fondu (la recette initiale utilisée de l’huile de coco)

¼ cup de sirop d’érable (ou du sirop d’agave, miel si vous n’en avez pas)

½ cup de purée d’amende non sucrée

½ cup de quinoa cuit

Préchauffer le four à 180°C.

Dans un bol, mélanger la farine, les flocons d’avoine, la levure, le sel, le bicarbonates. Y ajouter les fruits secs, les noisettes et les carottes.

Verser ensuite les ingrédients liquides : le sirop d’érable, le beurre, la purée d’amande. Pour finir, ajouter le quinoa. Mélanger pour obtenir une préparation homogène.

Répartir en de petits tas sur une feuille de papier sulfurisé et enfourner pour 15-20min jusqu’à ce que les cookies soient bien dorés.

dsc_0596

In English

1 cup of oats

1 cup of oat flour (1 ¼ cup of ground oat flake with a food processor)

½ tps of baking powder

½ tps of baking soda

1 tps de cinnamon

1 pinch of salt

1 cup  of shredded carrots

1 cup of  hazelnut

½ cup of dried cranberries

½ cup of dried grapes

½ cup of melted butter (you can switch with coconut oil if you want)

¼ cup of maple sirop 

½ cup of almond butter 

½ cup of cooked quinoa

Preheat the oven at 180°C.
In a bol, mix the flour, the oats, the baking powder, the baking soda and the salt. Then, add the dried fruits, the carrots and the halzenuts.
Next, add the maple sirup, the melted butter, the almond butter. Stir well, and add at the end the quinoa.
Make some small balls with a ice cream scoop on a parchment paper.
Bake for 15-20 minutes, until they are golden brown.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Cobbler à la rhubarbe

DSC_0339

Cousin du crumble, le cobbler est quant à lui constitué d’une pâte à base de levure chimique qui gonfle à la cuisson. Entre gâteau et crumble, c’est croustillant, moelleux à la fois, avec le jus de la rhubarbe… Miam!

DSC_0359

Lire la suite

Carrot cake – le gâteau aux carottes (sans beurre)

DSC_0312

Aujourd’hui, j’ai bizarrement eu envie d’allumer mon four malgré la forte chaleur pour refaire le gâteau au chocolat courgette du blog La bouche pleine (il fait toujours son petit effet). Mais en arrivant sur la page de la recette, j’ai été intriguée par la recette du gâteau à la carotte. Les pauvres carottes trainant dans le fond du frigo m’ont convaincue à le réaliser.

carrot cake

Par contre, pas de glaçage pour moi! Avec la chaleur actuelle, je n’ai pas voulu me lancer dans la confection du frosting (mais je vous assure, ça vaut la peine de le faire!).

Lire la suite

Tarte rustique à la rhubarbe et à la pomme

DSC_0304 (1)

Aujourd’hui, je profite d’un reste de rhubarbe fraichement cueillie pour en faire une tarte/galette. Rien de mieux que de pouvoir cuisiner avec les produits du jardin, surtout la rhubarbe. Il existe tellement de façon de la cuisiner: tarte, gâteau, crumble (miam! :)) ou encore plus simple de la compote.

 

DSC_0275

Ingrédients et recette:
Pour 6-8 personnes, T° 180°C

-> Pour la pâte:

180 gr de beurre doux mou

25 gr de sucre

300 gr de farine

1 oeuf

½ c.à.café de sel

Mélanger à la main ou au robot le beurre, la farine, le sucre et le sel jusqu’à obtenir une pâte de type crumble. Ajouter ensuite l’oeuf et mélanger pour former une boule de pâte. Vous pouvez ajouter de la farine si l’appareil vous semble trop mou, impossible à travailler.

Mettre au frais pendant 1 heure minimum.

DSC_0267

-> Pour la garniture:

5 branches de rhubarbe

2 pommes

2 c.à.soupe de sucre (de canne de préférence)

-> Pour le  montage

2 c.à.s de poudre d’amande

1 oeuf

Sucre

Préchauffer le four à 180°C.

Eplucher et couper en morceaux la rhubarbe et les pommes.

Etaler la pâte directement sur une plaque anti-adhésive ou du papier sulfurisé saupoudrés de farine, jusqu’à obtenir un disque de 2-3mm d’épaisseur. Piquer le centre de la pâte à l’aide d’une fourchette.

Y déposer successivement la poudre d’amande (qui permettra d’absorber le surplus d’humidité dégorgée par les fruits), la rhubarbe et les pommes en laissant une marge de 2-4 cm sur les bords. Ensuite, saupoudrer les fruits de sucre.

Rabattre les bords libres sur les fruits en formant des plis.  Badigeonner d’oeuf battu les bords et les saupoudrer de sucre pour qu’ils dorent à la cuisson.

Enfourner à 180°C pendant 45minutes environ; il faut que le dessus de la pâte soit bien doré.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Gâteau moelleux poires et myrtilles

DSC_0177

     Ce cake moelleux aux poires et myrtilles est parfait pour le goûter ou le dessert. Déclinable avec n’importe quel fruit, j’ai choisis pour ma part les poires, accompagnées de la légère acidité des myrtilles. J’y ai aussi ajouté du citron, optionnel, pour un peu plus d’acidité mais on peut très bien le remplacer par de la vanille. Le topping crumble apporte du croustillant et encore plus de gourmandise.

DSC_0130

 

Pour la base du gâteau, je me suis servie de celle de hervé cuisine que j’ai un peu modifiée.

Ingrédients
Pour pour 6-8 personnes; préparation 20 min; cuisson 45mn; T° de cuisson 180°C

-> Pour l’appareil :

2 poires

2 poignets de myrtilles

130 gr de sucre (pour ma part 65g de sucre cristal, 65g de sucre complet)

2 oeufs

150g de yaourt nature/ grec (1 pot)

5 cl d’huile de tournesol

Le jus d’1/2 citron (optionnel)

Zestes d’un citron non traité (optionnel, si vous n’êtes pas aussi fan de citron que moi, vous pouvez en mettre un peu moins)

250g de farine (optionnel: 125g de farine complète, 125g de farine T50 )

1s achet de levure chimique

3 cuill. à soupe de poudre d’amande (optionnel, j’en ai rajouté par peur que les fruits ne dégorgent trop d’eau)

Préchauffer le four à 180°C
Peler et couper les poires en morceaux.
Mélanger le sucre et les oeufs, les faire blanchir légèrement.
Ajouter le jus, les zestes du citron et le yaourt.
Ajouter ensuite la poudre d’amande, la farine et la levure chimique.
Homogénéiser et y ajouter les fruits délicatement.
Verser dans un moule à manqué.

-> Pour le topping crumble:

50g de beurre mou (salé ou doux selon votre préférence)

50g de sucre cassonade de préférence sinon du sucre cristal convient très bien

50g de farine
Optionnel: 50g de poudre d’amande

 

Mélanger sucre, farine et les cubes de beurres  en émiettant avec les doigts. Recouvrir l’appareil précèdemment mis dans le moule avec les crumble.

Faire cuire 45 min à 180°C.

DSC_0179

Madeleines Natures et thé vert matcha

madeleine

    Faciles à faire, elles sont succulentes. J’avais auparavant testé la recette de Hervécuisine qui est simple mais efficace. Cette fois-ci, je suis inspirée de la recette d’Alain Ducasse, extraite de son livre « Le grand livre de cuisine ».

    Après réflexion , je trouve que celles de Hervé cuisine sont meilleures (au citron, et vous comprendrez très vite que je suis une « citron addict » 😉 ). Mais tout dépend de vos goûts, celles-ci étant très bonnes tout de même.

Lire la suite